La contention orthopédique : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

La médecine est un ensemble de spécialités chirurgicales nécessitant des interventions sur de nombreuses parties du corps humain. L’une d’entre elles a pour objet de prévenir et soigner les affections (malformations et déformations) des appareils locomoteurs tels que : les os, les articulations, les tissus mous (muscles et ligaments), les tendons et les nerfs. Selon le type et la nature de l’affection, l’intervention peut exiger une immobilisation partielle ou totale de l’appareil pour faciliter et accélérer son rétablissement. On parle dans ce cas de contention. En quoi consiste ce genre d’intervention en orthopédie et quelle est son importance pour le patient ? Les réponses à ces interrogations se trouvent dans cet article.

 

Définition de la contention orthopédique

La contention, en médecine, consiste à réduire ou empêcher la mobilité d’une partie ou de la totalité du corps d’une personne par des techniques médicales appropriées. Elles intègrent de nombreux procédés et dispositifs élaborés spécifiquement pour les affections diagnostiquées sur la personne. On y fait recours dans plusieurs disciplines de la médecine et pour diverses raisons. En orthopédie, la contention concerne essentiellement est le fait de réduire la mobilité ou d’immobiliser temporairement des organes et appareils du corps humain afin de prévenir une malformation, réparer une fracture ou corriger une déformation.

La contention orthopédique est, en général, pratiquée par un chirurgien comme thomas le carrou pour une fracture ou une malformation osseuse sur les membres inférieurs et supérieurs du corps humain. Elle peut se faire à la demande du patient ou sur urgence médicale. Quelle que soit la raison, la contention en orthopédie se fait toujours avec le consentement du patient qui doit subir l’intervention car ce dernier peut se voir priver de mouvements pendant une durée plus ou moins longue. Une situation qui peut l’affecter parfois psychologiquement ou physiquement. C’est d’ailleurs ces conséquences éventuelles qui soulèvent un débat autour de l’importance qu’aurait la contention orthopédique dans la médecine.

 

Importance de la contention orthopédique

La contention orthopédique est une intervention médicale qui peut s’avérer nécessaire pour favoriser la bonne formation, la correction ou la consolidation osseuse d’une personne victime d’une malformation, d’une déformation ou d’une fracture. Selon la localisation de l’appareil locomoteur affecté, on distingue plusieurs dispositifs utilisés pour effectuer cette intervention. Il s’agit notamment : des plâtres, des gilets orthopédiques, des attelles, des appareils de traction-extension destinés aux membres inférieurs.

La contention orthopédique ne se limite pas à l’intervention chirurgicale par un chirurgien société comme le carrou. Elle s’étend aux traitements et suivis post-chirurgie permettant de faciliter et accélérer la mobilité du membre soigné. En effet, la contention orthopédique intègre la surveillance, les soins et conseils prodigués au patient pour que ce dernier retrouve rapidement l’usage et la mobilité de son membre. On pourrait donc dire qu’elle s’étend à la kinésithérapie.

Mais, des questionnements subsistent à propos les différents motifs justifiant le recours de ce genre d’intervention chirurgicale. En effet, certaines personnes y font recours juste à des fins personnelles et lucratives. Pour améliorer leur performance dans une discipline sportive, par exemple. Ce qui serait en désaccord avec l’éthique médicale et violerait plusieurs des principes de la médecine. D’autres techniques de la contention orthopédique sont aussi jugées impropres au domaine car elles entraveraient durablement voire définitivement la mobilité du patient.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.